Le mois sacré de Dhu Al Hijja est à nos portes

Imprimer

Il peut paraître surprenant que l’un des piliers de l’Islam soit le pèlerinage. Cette adoration est à pratiquer par le musulman une seule fois dans sa vie. Elle ne devient obligatoire que quand les moyens matériels sont réunis. Autrement dit, il y a des millions de musulmans qui ne peuvent pas accomplir ce pèlerinage. Et même pour ceux qui peuvent le faire, le rituel du pèlerinage ne dure que quelques jours.

Pourquoi Dieu a-t-Il choisi cette adoration exceptionnelle pour en faire un pilier de l’Islam ?!

Le pèlerinage a certainement un impact sur le musulman pendant toute la durée de sa vie sur terre.

Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’aller cette année aux lieux sacrés, Dieu nous a prescrit quelques actes d’adoration nous permettant de vivre l’ambiance vécue par les pèlerins pendant leur séjour à la Mecque. Vivre cette ambiance ne se réalise pas en regardant les pèlerins à la télé !

Méditons ce hadith du Prophète (Paix et Bénédiction sur Lui) : « Il n’y a pas de jours plus importants auprès de Dieu – exalté soit-Il – et au cours desquels les œuvres sont plus aimées de Lui, que durant ces 10 jours. »

Ces dix jours sont une occasion précieuse pour tous les musulmans sur terre et pas seulement ceux qui se trouvent en ces jours bénis à la Mecque. Il est important pour nous de profiter le plus possible de ces moments comme si nous étions en compagnie des invités du Miséricordieux autour de la maison de Dieu.

Voici quelques œuvres aimées de Dieu et dont il est possible de tirer la plus grande récompense.

Le jeûne

Il est recommandé à tout musulman de jeûner les neuf premiers jours de ce mois et plus particulièrement le jour d’Arafa. Le jeûne de ce jour absout les péchés de deux années entières comme il a été rapporté par Muslim.

Le jour d’Arafa Dieu pardonne les péchés de tous les pèlerins et épargne du feu un grand nombre de ses serviteurs. Il a été rapporté par Muslim que le Prophète (Paix et Bénédiction sur Lui) a dit : « Il n’y a pas un jour où le nombre de gens sauvés du feu est plus grand que celui de ceux qui sont sauvés le jour d’Arafa. » En effet, aussi bien les péchés des pèlerins comme de ceux qui ont jeûné le jour d’Arafa sont pardonnés.

La prière à la mosquée

La prière à l’heure et en groupe doit être la règle pendant toute l’année. Cependant, les occupations mondaines nous distraient souvent d’une pratique conforme à la sunna (tradition) du Prophète (Paix et Bénédiction sur Lui). Parmi Ses bienfaits, Dieu nous a prescrit des périodes pendant lesquelles l’adoration devient plus agréable. Le mois de Ramadan et les dix premiers jours de Dhoul-Hijja font partie de ces moments inestimables.

Les prières surérogatoires

Les pèlerins ont certainement une occasion rare d’acquérir les plus grandes récompenses en priant dans les lieux saints. Cependant, Dieu a ouvert cette porte de la prière surérogatoire à tous ceux qui veulent la satisfaction de Dieu.

Dhikr

Dieu dit : « Et rappelez-vous de Dieu pendant un nombre de jours déterminés. » Selon Ibn Abbas, les jours cités dans ce verset sont les dix premiers jours de Dhoul-Hijja. Toutes les catégories de Dhikr (rappel, souvenance) sont souhaitées mais les plus recommandées sont Tahlîl, Takbîr et Tahmîd.

L’invocation

L’une des grandes portes de l’adoration est l’invocation. Si les pèlerins ont de multiples occasions d’implorer Dieu en étant à la Mecque , autour de la Kâaba, lors du jet des jamarates, dans la vallée d’Arafâte, à Mina,… le non-pèlerin a autant d’opportunités au dernier tiers de la nuit, lors de la prosternation,… l’invocation peut avoir lieu à tous les moments pendant ces dix jours bénis.

La lecture du coran

Un grand bienfait de Dieu sur nous est l’amour qu’on peut avoir pour la lecture de son Livre. La lecture du Coran aide à acquérir de nombreux degrés dans l’échelle du cheminement vers Dieu. En effet, pour chaque lettre lue, une bonne action est inscrite dans notre registre auprès de Dieu.

Œuvrer pour l’unité de la communauté

Le pèlerinage est une expression de l’unité de foi des musulmans. C’est une grande occasion pour faire connaissance avec des musulmans venant de divers horizons et de contribuer à rassembler les cœurs autour des grands principes communs.

Traduit d’un texte en arabe

La reprise de la prière du vendredi

Imprimer

Important Attention Point - Images vectorielles gratuites sur Pixabay

Votre mosquée assure la prière du vendredi depuis le 26 juin 2020.  

Veuillez apporter vos tapis de prière, vos masques et avoir vos ablutions.

Les horaires n'ont pas changé : un premier créneau de 12H30 à 13H00  et le deuxième de 13H30 à 14H00.


Les inscriptions aux cours d'arabe

Imprimer
Voici le lien pour les inscriptions aux cours d'arabe pour les enfants :
Vu le contexte actuel, les inscriptions seront clôturées le 05/07. 
Merci de votre compréhension. 
 
La direction pédagogique. 

Les six jours de Chawwal

Imprimer

Certaines questions se posent de manière fréquente sur le mois de Chawwal et le jeûne des six jours. Nous avons essayé d’y apporter des réponses brèves afin que chacun(e) puisse exercer sa foi dans la bénédiction et la facilité.

Quel est le mérite de jeûner les six jours de Chawwal ?

Plusieurs Hadiths évoquent le jeûne des six jours de Chawwal. Le Prophète, paix et salut sur lui, dit : « Quiconque jeûne le mois de Ramadan et lui succède six jours du mois de Chawwal s’affranchira de ses péchés comme le jour où il naquit du ventre de sa mère. »(1) Dans un autre Hadith, le Prophète dit : « Quiconque jeûne le mois de Ramadan, puis jeûne six jours du mois de Chawwal, égalera celui qui jeûne à perpétuité. »(2)

Est-il une obligation ?

Lire la suite : Les six jours de Chawwal

I like very much this iPage Hosting Review because this is based on customer experience. If you need reliable web hosting service check out top list.

Copyright © 2011, Mosquée de Bouzignac. Tous droits réservés.

Joomla Templates designed by Best Cheap Hosting